DES FRICHES AU PAYS DE BITCHE ET PEU DE PROJET! MAIS POURTANT L’ADQV EN A!

Le Pays de Bitche depuis le départ du Régiment du 4ème CUIR continue à générer des friches. On peut y voir des bâtiments vides non réhabilitées, abandonnées.

Le centre du Trésor Public a fermé ses portes à Rohrbach-lès-Bitche et celui de Bitche est sur la sellette. Mais avant cela la gare de Bitche a fermé ses portes comme de nombreuses gares dans les villages comme Philippsbourg, Lemberg, Petit Rederching etc… Deux grandes surfaces ont également fermées à Bitche.
Le collège St Augustin qui constituait naguère sur le plan éducatif une référence qui devait devenir sous la direction des chinois un centre de formation pour tout l’Est de la France s’est transformé en un fiasco et l’Etat ne semble pas s’en préoccuper.

Malgré toutes ces fermetures on construit: à Bitche, l’Office du Tourisme, la rénovation de l’hôtel communautaire et son parc attenant et maintenant une nouvelle gendarmerie.

Le projet de la construction de cette gendarmerie avait donné lieu à des joutes entre élus qui s’est traduite par la démission du 1er adjoint de l’époque Pascal Leichtnam et d’une partie du Conseil Municipal.

Pour sauver son mandat, Gérard Humbert s’est rapproché de son ennemi juré lors des élections municipales, Francis Vogt, Pourtant lors de ces élections des tracts haineux avaient été diffusés par les deux parties. Mais quand les intérêts particuliers sont en jeu, on efface tout.

POURTANT DES SOLUTIONS EXISTENT…

L’ADQV avait déjà fait parvenir au Préfet et aux élus un premier projet pour l’utilisation des bâtiments du collège St Augustin.

1er PROJET: UNE FILIÈRE “FORÊTS” A BITCHE ? proposé par Jean Claude Hubert

Une opportunité pour l’utilisation des bâtiments du « Collège Saint Augustin de Bitche » dans la cadre d’une création d’un centre  d’études  sur  la forêt et son environnement.

Les grandes conférences internationales sur l’évolution climatique pointent toutes du doigt l’importance des forêts. Si la santé de nos forêts européennes est bien meilleures que celles des autres continents en terme de déforestation c’est que les défis  environnementaux ont toujours pesé et ont été en filigrane dans notre mode de vie.

Aujourd’hui notre société est confrontée à des choix  dans les énergies pouvant être utilisées en vue d’un développement raisonné dans un environnement sensible en équilibre  fragilisé.

Posons –nous quelques questions :

Pourquoi Bitche ?

La ville de  Bitche  est située au cœur du parc naturel des Vosges du Nord et de la réserve mondiale de la biosphère de l’UNESCO qu’elle partage avec le Pfälzerwald du Palatinat voisin. La région, c’est 28000 hectares de forêts au cœur  d’un massif  de 300.000 hectares.

C’est aussi une diversité des sols et du milieu naturel, des écosystèmes.

Bitche pourrait devenir un laboratoire naturel de l’étude de l’arbre à la forêt

– des équilibres sol-arbre (gestion des sols  gestions des forêts),

– arbre-bois (essences- durée des croissances, valorisation)

-du bois à son utilisation (de la coupe au sciage puis les filières artisanales  (merrains) et industrielles  chauffage, mobilier…constructions …)

Quelles sont les premières questions à se poser :

1-Les débouchés

Forestiers, gestionnaires de forêts publiques et privées et de parc,  pépinièristes………techniciens dans les domaines des écomatériaux, du bâtiment durable

Quels sont les créneaux qui peuvent être couverts par les enseignements : pédologie, botanique, hydrologie, épuration, sylviculture…………. Techniques du bois et des fibres, plantes fibreuses

Quels sont les créneaux qui s’ouvrent avec les énergies nouvelles  en rapport avec la forêt ?

Utilisation de la biomasse, carburant, nouvelle fibres, cellulose……. Emballage biodégradables… biomatériaux…….

2-Qu’est-ce qui existe déjà  autour de nous …en Lorraine en Alsace en France en Allemagne en Europe, les industriels, le «  pôle d’excellence fibre »  les écoles…….

3-Quels sont les niveaux d’études à viser ? bac pro, BTS, licence pro ??

4-Sur quels enseignements universitaires s’arque bouter ? université de Lorraine (Metz) (institut européen d’écologie) Université de lorraine(Nancy)  ENGREF ENSTIB Epinal  Mirecourt etcetc En Allemagne ( Spire ?)Université de Strasbourg (Ecologie,Réalise (Réseau alsace des laboratoires en ingénierie et sciences de l’environnement), ENGEES)etc etc…..

Il me paraît évident que les 26000 m2 du Saint Augustin qui devraient être rachetés par la Région Lorraine  sont trop vaste pour une seule filière forêt qui dans un premier temps ne concernerait que 200 étudiants par année si on veut assurer les débouchés. A noter que la présence de serres et de chambres de cultures sont nécessaires et prennent une certaine surface

Une solution à envisager :

Il faudrait rapatrier dans ces murs,le lycée professionnel Schweitzer de Bitche qui affiche  comme centre de ses préoccupations «  pôles des énergies nouvelles ». Ce lycée actuellement abrité dans des locaux sans grand caractère pourrait bénéficier de cet environnement. On atteindrait là sans aucun problème le nombre critique d’élèves et d’étudiants pour rentabiliser les surfaces.

Une première approche de ce qui pourrait être une maquette des disciplines et sujets enseignés vu par un non spécialiste !!!

2ème PROJET: L’ECOLE 42 DE XAVIER NIEL, proposé par Jean Marie Peter ancien du St O

Angoulême accueillera en 2020 l’un des dix nouveaux campus de l’école de programmation informatique. (voir article ci-dessous)

SOPHIE VIGIER, DIRECTRICE GÉNÉRALE DE 42 AFFIRME QUE D’AUTRE CAMPUS POURRAIENT VOIR LE JOUR PROCHAINEMENT DANS LE GRAND EST, LE SUD ET LE NORD-OUEST.

Le Pays de Bitche se trouve au confluent de la Moselle et du Bas-Rhin et fait frontière avec l’Allemagne et est à deux pas du Luxembourg où les débouchés sont énormes.

NOS ELUS, NOS REPRÉSENTANTS DE L’ETAT ET TOUTE LA POPULATION DOIVENT ÊTRE DERRIÈRE CES PROJETS AFIN QU’ILS AIENT UNE CHANCE D’ABOUTIR. ET CELA FERAIT UNE FRICHE EN MOINS…

Alors pourquoi pas BITCHE?Si vous êtes pour, faites le savoir à vos élus!

Pour le comité de l’ADQV, force de proposition

Son président Rémy SEIWERT