D’OMAR M’A TUER à HOMARD M’A TUÉ

« Omar m’a tuer » est une phrase à la grammaire incorrecte, liée à l’affaire Omar Raddad. Devenue célèbre dans le cadre de cette affaire judiciaire, elle fait rapidement l’objet de nombreux détournements.

Le 17 février 1994, le journal Le Monde publiait un article sous la plume d’André Rousselet intitulé “Edouard m’a tuer” en référence à Edouard Baladur, 1er Ministre, qu’il disait responsable de son éviction à la présidence de Canal+.

La même année Jacques Medecin, publiait un livre sous-titré”Mitterand m’a tuer” (source Wikipedia).

En 2005, suite au passage de la redevance des ordures ménagères en taxe des ordures ménagères sous la présidence du syndicat de Gilbert Maurer, des mécontents manifestant dans les rues de Bitche arboraient aussi des pancartes avec cette phrase célèbre qui a donné lieu à une douzaine de titre de livres.
Aujourd’hui 14 ans après cette TEOM injuste est toujours n vigueur. Sous la compétence de la Communauté de communes présidé par Francis Vogt les foyers payent entre 150 à 600 € pour un même service.

Il s’agit là d’une injustice flagrante devant l’égalité de l’impôt

Et suite aux révélations de Médiapart sur les “agapes” de notre Ministre de l’Ecologie et de la transition écologique au temps où il était Président de l’Assemblée Nationale

HOMARD M’A TUÉ

Mesdames et Messieurs les contribuables, allons nous rester longtemps encore à subir ces escroqueries ? Que ce soit au plan National ou local, il est grand temps de réagir!

Le président de l’ADQV

Rémy Seiwert