ACTUALITÉS AUTOMNALES AU PAYS DE BITCHE

L’automne approche à grands pas. : Les feuilles d’imposition concernant la taxe foncière et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) vont bientôt tomber dans vos boîtes aux lettres…..
Soyez un peu curieux et jetez-y un coup d’œil attentif. Vous avez aimé 2016 : vous allez adorer 2017. Le montant de la TEOM figure dans la 6ème colonne. Le taux 2016 était de 16%. En 2017, il sera de 18%. Pas grave, ça ne fait que 2%, vous dites-vous. En réalité, cette augmentation de 2% se traduit sur la facture finale par une augmentation de 12,5%.
Ainsi, un foyer qui payait 320€ en 2016 (+8% de frais de gestion, soit 345.60€ payera en 2017 360 + 8% de frais de gestion, soit 388.80€. Soit une différence de 43.20 €.
Cette TEOM sert à alimenter cet espèce de tonneau sans fond appelé Sydeme basé à Morsbach. Rappelez-vous : cette structure est censée traiter au meilleur coût nos ordures. Tiens donc !
De plus, en avril 2017, la majorité des délégués de la communauté des communes ont décidé que la participation au fonctionnement de ce fameux Sydeme pour chaque habitant du pays de Bitche passera de 4 à 11€. Ainsi, le pays de Bitche (dont la population est d’environ 35 500 habitants qui versait déjà 142 000€ sera amené à verser 390 000€ , soit 248 000€ supplémentaires. Où puisent-ils cet argent ? Dans notre poche, pardi !
Bien entendu, ces sommes importantes vont manquer dans les communes. Ce n’est pas fini !
La redevance spéciale acquittée par les industriels, artisans et commerçants, elle aussi va augmenter de 12.5%. Que de la joie !
Pour info, ce fameux Sydeme qu’on pourrait qualifier de panier percé est en déficit chronique, affiche plus de 80 millions d’emprunts en cours, mais continue d’emprunter avec la complaisance de certaines banques et des élus. Allez comprendre ! Mais encore !
Au début de l’été, vous avez appris par la presse locale que le tribunal avait infligé une amende de 1.6 millions d’euros à la communauté des communes dans le cadre du litige avec Orange. Cela représente environ 200€ par abonné. Devinez qui va payer !Sans aucun doute les mêmes que les précédents.
Comble de l’histoire, le vice-président qui est à l’origine de ce fiasco est toujours en place.
Les élus s’accusent mutuellement par presse interposée de ce fiasco, alors qu’en réalité, ils y y tous contribué.
Les élus nous avaient annoncé un réseau à la pointe du progrès : « Vous surferez sur le net à la vitesse de la lumière » disaient-ils. Ils avaient tout simplement oublié de préciser qu’en terme de vitesse, il s’agissait de la propagation de la dette …….Où s’arrêtera l’incurie ?
Pour l’ADQV le secrétaire
JJ EDERLE

Cette entrée a été publiée dans Ordures ménagères. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>