QUEL AVENIR POUR TUBEO, SES ABONNES ET LES CONTRIBUABLES DU PAYS DE BITCHE?

Depuis plusieurs années nous suivons le parcours sinueux de la gestion de TUBEO.
Le Républicain Lorrain du 19 août 2017 fait état d’un emprunt pour payer l’amende TUBEO. (voir PJ ci-contre)RL19.08
Les membres du Comité ont appris que la réunion avait été précédé d’une réunion des maires du Pays de Bitche. Nous avons ainsi appris que ni M. Daniel ZINTZ, ni M. Paul DELLINGER respectivement président et vice président du »feu » syndicat du Pays de Bitche qui jusqu’à sa suppression a initié et géré le réseau TUBEO n’étaient présents à ces deux réunions. M. Paul Dellinger dans la nouvelle organisation de la communauté de communes a repris cette compétence et continue à gérer ce réseau ainsi que TV Cristal.
La première question qui vient à l’esprit c’est: Concernant ces absences des deux responsables : s’agit-il d’une coïncidence ou le fait des vacances ?
Quelle que soit la réponse, elle sème le doute.
Pourtant Daniel Zintz, le président du syndicat dans un article paru le 22 juin 2016 avait annoncé qu’il allait saisir la Cour de Cassation suite à la condamnation du syndicat suite à la plainte d’Orange. « Cette bataille perdue devant les juges n’est qu’un des volets de ce dossier affirme-t-il. Je vais envisager toutes les solutions pour que le contribuable et l’usager voient leurs intérêts, notamment financiers, protégés ».
Le sous-préfet dans une déclaration dans le Républicain Lorrain en septembre 2016 avait mis les élus de l’ex syndicat en garde:« La dissolution du syndicat interviendra le 1er janvier 2017. Il y a donc urgence avérée à mettre les finances du syndicat en ordre avant cette date. C’est l’honneur et la responsabilité des élus ».
En date du 2/12/2016, dans le cadre d’une interview initiée par TV Cristal Paul Dellinger encore VP du syndicat et futur VP chargé de TUBEO à la Communauté de communes du Pays de Bitche avez déclaré :
« Si demain, les abonnés trouvent leur bonheur chez Orange, nous n’avons plus besoin de produire de services. Ce n’est pas notre rôle de produire du service. On l’a produit parce qu’il y avait carence. Si demain des opérateurs vendent et arrivent à capter tous les clients, enfin tous les abonnés qui sont chez Tubéo, ce sera du bonheur pour nous. On n’aura beaucoup moins de dépenses de fonctionnement. On gérera notre réseau, point à la ligne. »
Malgré la saison estivale, le Comité de l’ADQV s’est réuni en urgence le lundi 21 août et a arrêté plusieurs décisions:
Faire un courrier aux différents responsables (le courrier est parti ce jour):
Paul Dellinger VP à la Com com du Pays de Bitche et chargé de TV Cristal et du très haut débit.
Francis Vogt Président de la Communauté de communes du Pays de Bitche qui détient la compétence de la gestion du très haut débit.
Daniel Zintz, délégué de la comune de Siersthal au syndicat et ancien président de cette structure.
M. le Sous-préfet de Sarreguemines.
Rendre compte des faits à tous les habitants du Pays de Bitche.
Si nous n’avons pas de réponses satisfaisantes, décider avec nos adhérents les suites à apporter à cette affaire. Une réunion sera programmée à Urbach.
Informer la population par l’intermédiaire du Républicain Lorrain, du présent site de l’ADQV et du site de l’ADQV sur Facebook des faits et réponses des élus responsables.

Ci-dessous les questions auxquelles les contribuables du Pays de Bitche aimeraient avoir une réponse rapide afin de pouvoir prendre toutes les dispositions concernant ce problème.
Depuis le 1er janvier après la dissolution du syndicat vous avez sollicité à nouveau la vice-présidence au sein de la communauté de communes et suivez à ce titre les avatars de TUBEO.
L’ADQV souhaite vous interroger suite à la condamnation en justice de la communauté de communes à payer 1,6 millions d’euros à la société Orange.
1-Comment allez-vous financer et gérer cette condamnation ? Qui va payer ?
Les abonnés de Tubéo sachant que Tubéo avec TV Cristal sont financés sur un budget annexe ?
L’ensemble des familles de la communauté des communes abonnées ou non par abondement d’une participation au budget général ?
2- Pouvez-vous nous affirmer que les modifications des armoires permettant aux fournisseurs d’accès d’entrer sur le réseau sont faites et validées ? Sinon, quels sont les travaux à effectuer? Pour quel montant? Dans cette éventualité, avec quels financements?
3- Quand le réseau Tubéo sera t-t-il effectivement ouvert à la concurrence ?
4- Comment envisagez-vous de répondre aux usagers victimes depuis le début mais de plus en plus fréquemment des pannes de Tubeo notamment ces derniers temps en téléphonie et de mettre en place une maintenance digne de ce nom ?
5- Quelle est votre position vis-à-vis du Conseil départemental et de son projet de doter le département de la fibre optique ?
L’ADQV est sollicitée chaque jour par des utilisateurs jeunes et plus âgés qui ont mis leur confiance dans ce réseau dont vous avez, comme le président Zintz, vanté par monts et par vaux l’excellence et l’avenir.
Nous subissons malheureusement aujourd’hui les conséquences techniques et financières de vos choix sur l’architecture et le mode de fonctionnement, pour le moins hasardeux pour ne pas dire plus. Les utilisateurs attendent de vous une attitude responsable contraire à celle affirmée par vous sur les ondes de TV Cristal en particulier et une réponse aux questions légitimes que se posent les consommateurs de votre offre Tubéo.
Dans l’attente de cette réponse veuillez accepter Monsieur Dellinger l’expression de nos salutations !

Rémy Seiwert
Président de l’ADQV

Pour information et avis copie à :
Monsieur le Sous-préfet de Sarreguemines
Monsieur Francis Vogt Président de la Communauté de communes du Pays de Bitche
Monsieur Daniel Zintz, ancien président du syndicat des communes du

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à QUEL AVENIR POUR TUBEO, SES ABONNES ET LES CONTRIBUABLES DU PAYS DE BITCHE?

  1. Weibel cyprien dit :

    Nous ne sommes pas abonnés à tubéo, donc en aucun cas nous ne payerons quoique ce soit !!! pour participer au règlement de la dette !!! aux responsables maintenant de trouver une solution…..les consommateurs ignoraient bien évidemment cette erreur.

    Cordialement
    Mr et Mme Weibel Cyprien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>