PLUS ON TRIE, PLUS ON TRINQUE !

MERCI AU SYDEME ET AUX ELUS QUI ONT VOTE LA TAXE
Conclusions de la réunion de la Communauté de communes du Pays de Bitche qui s’est tenue le 10 avril 2017 et à laquelle assistait l’ensemble des membres du Comité de l’ADQV.
C’est le premier vice-président Hemmert qui est aux manettes sous la gouverne du président Vogt. Le leitmotiv … « On est là depuis 3 mois.On veut mettre le dossier à plat pour trouver la meilleure solution…Laissez-nous une année. « . Il faut l’entendre pour le croire car depuis plus de 10 ans ces élus sont aux commandes plus ou moins directement et ils découvrent. Eric Hemmert, n’a pas de mémoire, alors qu’il était un des grands opposants en 2005, déclarait la TEOM injuste lors de sa mise en place et qu’il fallait revenir à la redevance !A quelle sauce veulent-ils nous manger ?
Hier il fallait à tout prix voter le budget pour pouvoir payer…. Hemmert insistait lourdement !« Soit on vote pour, soit le Préfet s’en chargera d’office ».
Le prix de l’enlèvement des ordures sur la communauté de communes de Bitche augmente de quelques 800.000 euros. Du coup, les délégués communautaires ont approuvé à une large majorité une augmentation du taux de la taxe sur l’enlèvement des ordures ménagères, le faisant passer de 16 à 18% de la taxe foncière sur les propriétés bâties.
Exemple :sachant que pour une même maison la base varie d’un village à l’autre quel que soit le nombre de personnes dans un même foyer pour une même poubelle: l’augmentation fera passer l’imposition de 160 à 180 euros pour une base imposable de 1000 euros ; augmentation de 320 à 360 euros pour une base imposable de 2000 euros ; augmentation de 480 à 540 euros pour une base imposable de 3000 euros ; 640 à 720 pour une base imposable de 4000 euros soit une augmentation de plus de 12% auxquels s’ajoutent les 8% encaissés par le Trésor public (58 euros dans le dernier cas).
Le même foyer peut donc payer pour les mêmes ordures de 195 euros si sa base foncière est 1000 à 778 euros si sa base est 4000 euros. !!!!!
2ème mesure : En réalité pour arriver aux 800.000 euros, il aurait fallu augmenter du double. L’astuce budgétaire trouvée est de faire payer l’autre partie par les communes qui vont participer à hauteur de 11€/habitant.Comment ? En amputant la dotation financière que les communes reçoivent via la communauté de communes ! Evidemment, personne n’est dupe, cette contribution sera également prise en compte par les contribuables ou se traduira par un appauvrissement des communes.
Cette augmentation aveugle sans tenir aucun compte des ordures produites par chaque foyer résulte d’un mode de financement (la taxe TEOM) qui n’incite pas les foyers à réduire leur quantité de déchets ni à faire un tri rigoureux.Nos élus hier encore se partageaient sur le bien-fondé de ce calcul. Beaucoup étaient pour le maintien de cette injustice criante que l’ADQV dénonce déjà depuis 13 années !
3ème mesure : l’augmentation de la redevance spéciale : les artisans commerçants auront donc à subir une double pénalité, l’augmentation de leur TEOM pour la partie logement et l’augmentation de la redevance spéciale pour leur activité professionnelle.

QU’EST CE QUI COUTE AUSSI CHER ?
Le Sydeme et sa nébuleuse, ses sociétés annexes dont nous n’avons rien à faire et sa méthanisation dont on ne sait pas quoi faire des déchets ! Usine, environnement, propagande de luxe et le tout sans vrai contrôle par nos délégués élus. Ils devront faire dorénavant un compte rendu des décisions prises par le Sydeme. Gérard Humbert l’a demandé. Le président Vogt a approuvé.Ne rêvons pas…
Comme cela l’a été souligné lors des débats, le Sydeme par son slogan : « Nos déchets ont de la ressource » a besoin de 45 000 tonnes de sacs verts, pour faire fonctionner son usine à méthane (un investissement de 100 millions).Des sacs verts, encore des sacs verts, toujours des sacs verts, directement responsables des difficultés financières.385000 habitants de Moselle-Est sont pris dans la même nasse des sacs verts alors que la grande majorité des ordures est brulée en Allemagne !!!!!
La mauvaise gestion, le budget jugé insincère par la chambre régionale des comptes, et le train de vie somptuaire du Sydeme largement soulignés par David Suck, Angèle Dufflo et Joël Romang,doivent maintenant être supportés par les usagers qui n’ont rien demandé, si ce n’est qu’on les débarrasse des ordures ménagères comme cela se fait dans d’autres collectivités voisines. Une poubelle bleue, une poubelle jaune pour le recyclage. Plus de sacs plastiques inutiles qui coûtent chers et qui polluent et qui augmentent encore le poids des ordures Dans ces villes de Haguenau, Niederbronn, Saverne, le foyer paye 158 € par an pour 27 levées annuelles,redevance incluant l’accès aux déchetteries. ! Comparez avec le SYDEME.( voir plus haut !!)
Les sociétés privées et leurs dirigeants autour du Sydeme sont les seules bénéficiaires et ne sont pas impliquées dans l’apurement des déficits. Ils bénéficient de la communication et des moyens de propagande du SYDEME payés par les contribuables.(Jusqu’au Canada ou jusqu’en Suède !!!)
L’ADQV estime que les dirigeants du Sydeme et les délégués de l’ancien syndicat des communes, et des diverses communautés de communes sont les vrais responsables de ce fiasco.
Les usagers ont été bernés par leurs directives « Plus on trie et moins on paye », alors que c’est l’inverse qui s’est produit : plus on trie, plus on trinque !!!
L’ADQV recommande à ses membres de ne plus remettre jusqu’à nouvel ordre des sacs verts dans leurs poubelles qui sont les causes essentielles des hausses de leurs factures. Compostez dans vos jardins ou donnez à vos voisins qui ont des poules ou qui compostent.Vous serez en règle avec le tri et enfin vous verrez vos élus se préoccuper enfin sérieusement du problème. Qui nous empêche au pays de Bitche, comme nous l’avons proposé il y a 13 ans déjà, de faire incinérer directement nos ordures en Allemagne au lieu de passer par le Sydeme ? Personne !Exigeons le dialogue et la clarté !

Maintenant ça suffit. Adhérez àl’ADQV ! Il faut que nous soyons des milliers à nous opposer aux errements de certains dirigeants !!!
LE SYDEME NOUS ETRANGLE, ALORS ETRANGLONS LE SYDEME. PLUS DE SACS VERTS AU SYDEME ! TOUT AU COMPOST !
Pour le comité de l’ADQV
Le président Rémy Seiwert
Manif Com.COM. Bitche 1 (3)
RL 12.04.2017 TEOM 18%
Art RL Hemmert

Cette entrée a été publiée dans Non classé, Ordures ménagères. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>